Les prévisions marketing 2021

Un an après le début de la pandémie

· Blogue

Est-ce que l’année 2020 a modifié nos comportements par rapport aux stratégies marketing? La réponse est oui, sans hésiter. En effet, la dernière année a été fortement marquée par le télétravail et par une présence en ligne innovante de la part de plusieurs entreprises.

L’incertitude de l’année dernière a fait apparaître certaines tendances marketing, tandis que d’autres tendances préexistantes se sont concrétisées. Un an après le début de la pandémie, nous avons noté quelques grands axes à avoir à l'œil en 2021.

Toujours plus d’événements virtuels et de vidéos en direct

S’il y a une chose que nous avons tous retirée de cette année de distanciation physique, c’est qu’il est possible de réaliser des événements et des expériences en ligne attrayants malgré leur aspect virtuel. Au départ nécessaires, ces événements sont maintenant bien enracinés.

De nombreuses entreprises ont osé sortir de leur zone de confort et des canaux traditionnels en 2020. Plus que jamais, il sera primordial de diversifier ses activités de marketing et d’offrir des options qui permettront aux utilisateurs d’être tout aussi engagés, même en l’absence de contact direct.

Plus accessibles que les événements en public, les expériences virtuelles et les vidéos en direct peuvent en outre être visionnées par des personnes qui, autrement, ne seraient pas en mesure de le faire.

Les réseaux sociaux comme intermédiaire d’achats

La dernière année a également propulsé les ventes de produits en ligne à des sommets inégalés. Durant les mois de fermeture des magasins offrant des articles non essentiels, la voie numérique était la seule option possible. 
 

En effet, selon une récente étude du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), le nombre de commerces ayant migré vers le commerce électronique a bondi de 36 % à 44 % au cours de la dernière année. Cette même étude prévoit que ce pourcentage augmentera jusqu’à 64 % d’ici 2023.

Déjà, des réseaux sociaux comme Facebook et Instagram facilitent le magasinage en ligne. De plus en plus, les utilisateurs peuvent se procurer des articles sans avoir à quitter la plateforme. En quelques clics à partir du réseau social, ils achètent le produit qu’ils ont aperçu dans une publication statique ou commanditée. Fait intéressant, on assiste progressivement à la possibilité de cliquer sur des liens pour acheter les produits présentés lors de vidéos en direct, notamment sur YouTube.

Les consommateurs s’attendent en outre que les marques leur proposent du contenu relié à leurs achats précédents et que les marques établissent un dialogue avec eux, un peu comme si elles allaient à leur rencontre. Tant qu’à partager des données et des préférences de manière consciente avec les réseaux sociaux, aussi bien en profiter pour obtenir une expérience d’achat personnalisée!

Le marketing d’influence a toujours la cote

Tout d’abord, rappelons que le marketing d’influence fait référence à la stratégie de marketing numérique qui permet à une marque de faire la promotion de son produit ou service en s’appuyant sur la notoriété d’influenceurs.

Bien que cette tendance ne soit pas nouvelle, elle a continué de croître au cours de la dernière année. Les consommateurs optent généralement pour des produits et services recommandés par des personnes auxquelles ils s’identifient. Et plus que jamais, en 2021 les gens ont besoin de se sentir connectés à d’autres personnes.

À cet égard, Instagram était déjà fort populaire auprès des marques dans leur recherche d’influenceurs ou de porte-paroles. Si cette plateforme représente toujours un attrait intéressant pour une large proportion d’utilisateurs, en 2020, c’est le réseau TikTok qui a eu le vent dans les voiles. Ce réseau misant sur de courtes vidéos a attiré bon nombre de marques qui ont confié des mandats à des micro-influenceurs en vogue, notamment chez un public plus jeune.

Cela ne signifie toutefois pas que chaque entreprise doive à tout prix être présente sur l’ensemble des médias sociaux. Les experts recommandent de réduire sa présence en ligne aux canaux les plus pertinents afin de ne pas diluer son message et pour atteindre les bonnes cibles.

L’inclusivité et l’authenticité, des valeurs au cœur de vos communications

Plus que jamais, les consommateurs ont davantage besoin de contenu à vocation humaine. En 2020, l’inclusivité a été un élément clé des campagnes marketing de nombreuses entreprises, avec entre autres le mouvement Black Lives Matter, la tangente environnementaliste ou encore une sensibilisation aux enjeux vécus par la communauté LGBTQ+.

En 2021, l’inclusivité continuera d’être un objectif de premier ordre. Une étude d’Accenture montre d’ailleurs que l’évolution vers une plus grande inclusivité a un impact sur le comportement d’achat des consommateurs. Ce sont 41 % des acheteurs qui ont délaissé les marques ne reflétant pas leurs valeurs, tandis que 29 % des consommateurs se sont dits prêts à changer de marque si cette dernière refuse de prendre un tournant plus inclusif. Terminée la communication à sens unique!
 

Les nouvelles réalités de l’univers du marketing un an après le début de la pandémie pointent toutes vers une même direction : les consommateurs ont besoin de se sentir en confiance et « connectés ».

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos projets de marketing, marketing d’influence ou de médias sociaux, n’hésitez pas à contacter notre équipe. Nous sommes là pour vous aider!

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK