Tout savoir pour devenir un pro du télétravail

Capital-Image - Télétravail

Le télétravail – ou travail à distance, connaît une croissance plutôt lente depuis les dernières années au Canada. En effet, entre 2000 et 2008, le taux de Canadiens pratiquant le télétravail n’a gagné qu’un seul point de pourcentage, atteignant ainsi 11,2 %. Parmi toutes les raisons données par les Canadiens pour travailler de la maison, celle qui revient le plus souvent est la conciliation de la vie personnelle et professionnelle rendue beaucoup plus facile grâce au télétravail.

Le profil idéal du télétravailleur

Bien que le télétravail gagne tranquillement en popularité, entre autres dû à l’évolution des TIC, celui-ci ne convient pas à tout le monde. Tout est une question de personnalité, du type de travail et de circonstances. D’ailleurs, pour être productif dans l’exécution de ses tâches, il faut que l’employé qui travaille de la maison possède les bons outils, un minimum de discipline, d’autonomie, de concentration et de motivation intrinsèques.

Les avantages et désavantages du télétravail

Selon la fréquence de la pratique, certains travailleurs affirment se sentir démotivés, isolés et non performants lorsqu’ils travaillent de la maison. Aussi, des études avancent que le travail à distance diminuerait les chances d’un employé d’obtenir une promotion, dû à l’absence ou diminution considérable de sa participation aux activités de l’entreprise. Des personnes vont même jusqu’à trouver difficile de séparer leur vie personnelle de leur vie professionnelle lorsque celles-ci se déroulent au même endroit.

En revanche, les employeurs qui craignent toujours l’isolement et l’éloignement lors du télétravail ne tarderont plus à se laisser convaincre du contraire avec toutes les options de communications maintenant disponibles : vidéoconférence, redirection d’appels, TeamViewer, et bien sûr; les courriels et les textos. De plus, le télétravail serait maintenant devenu un atout très convoité lors d’une recherche d’emploi chez les Canadiens. Certains seraient même prêts à quitter leur emploi actuel pour un employeur qui leur permettrait de travailler de la maison plus souvent.

En 2010, selon une nouvelle étude du CIRANO, 19 % des Québécois pratiquent le travail à distance, nous plaçant 2 points de pourcentage derrière la moyenne canadienne de 21 %. Cette étude a également démontré que selon les variables socioéconomiques prises en compte, les Québécois sont ceux qui travaillent le plus à partir de leur lieu habituel de travail par rapport au reste du pays. Par exemple, en prenant en compte la catégorie de revenu « 60 000 $ et plus », la probabilité de travailler de la maison augmente de 16,8 % par rapport à la catégorie de plus faible revenu. Aussi, avec ces mêmes variables, on retrouve au Québec davantage de gens qui travaillent occasionnellement de la maison que partout ailleurs au Canada, à l’exception de la Colombie-Britannique.

Plusieurs travailleurs perçoivent le télétravail comme une preuve de confiance et de respect accordée par leur employeur, pouvant même déclencher un élan de motivation chez certains. La flexibilité des heures et du lieu de travail est profitable pour tout le monde. Comme l’employé perçoit une grande compréhension de la part de son employeur, ceci influence son rendement de façon positive. L’employeur se retrouve lui aussi gagnant, puisqu’il voit des employés motivés et performants au travail.

À lire : Les bons et moins bons coups du télétravail

Comment réussir efficacement le télétravail quand on travaille en agence ?

Le meilleur moyen de savoir si le télétravail est une option gagnante, tant pour l’employé que l’employeur, c’est de l’essayer ! Malgré que près du quart des employeurs québécois offrent à leurs employés l’option de travailler à distance, plusieurs sont encore réticents à l’offrir pour des raisons de rendement. Il faut dire que le type de travail fait aussi partie de l’équation. Par exemple, lorsqu’on travaille en agence, certains aspects et tâches d’un mandat – une revue de presse ou une allocution, peuvent exiger un haut niveau de concentration afin d’être réalisés de façon efficace. Un graphiste peut facilement faire la majeure partie de son travail à partir de la maison, tandis qu’une équipe en pleine période de « brainstorm » pour un client sera plus efficace si ses membres se retrouvent tous au même endroit, même chose pour les employés qui doivent superviser des collègues.

Quel que soit son motif, le succès du télétravail repose en partie sur l’équilibre. Il faut trouver la formule gagnante afin d’être efficace, peu importe l’endroit et le moment. Ce qui compte, c’est que le rendement de l’employé par rapport à ses objectifs professionnels personnels et ceux de l’entreprise demeure le même que s’il était au bureau.

Pourquoi la communication est-elle la clé lorsque vous faites du télétravail ?

La clé du succès d’un bon rendement chez un télétravailleur est bien sûr composée d’équilibre, mais essentiellement d’une bonne communication avec les membres de son équipe. Tout comme il le ferait s’il était physiquement présent au bureau, il est crucial que l’employé qui travaille à distance partage ses disponibilités, ses avancements, et rétroactions avec ses collègues, et ce, au fur et à mesure qu’il progresse dans ses tâches. De cette façon, on évite toute confusion ou frustration dans l’équipe. En agence, nous avons la chance de pouvoir réaliser une bonne partie des tâches à distance. C’est pourquoi – lorsque permis, le télétravail peut facilement devenir l’allié des employeurs, en procurant à la fois motivation et performance à ses employés.

Le télétravail chez Capital-Image

Chez Capital-Image, le télétravail est déjà pratique courante. Certains débutent leur journée de travail à la maison ou la terminent avant l’heure de pointe, et d’autres prévoient quelques journées de télétravail par mois. L’essentiel, c’est que toute l’équipe soit mise au courant des disponibilités de cette personne qui ne sera pas physiquement présente au bureau. Pour notre agence, le télétravail est un outil qui améliore non seulement notre qualité de vie en permettant de concilier notre vie personnelle et professionnelle, mais c’est surtout un moyen très efficace d’optimiser notre niveau de productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *