25 ans plus tard…

Nos-25-ans-Capital-Image-Par-Yvon-Desautels

25 ans plus tard…

Le 4 octobre 1989, je me revois encore sortant des bureaux de l’Inspecteur général des institutions financières à Montréal avec en main le certificat d’enregistrement de Capital- Image Inc. C’est une date qui a marqué un tournant de ma carrière en communication et le début d’une formidable aventure qui se poursuit toujours après 25 ans.

Sans tambour ni trompette

Au départ, pas de grand plan d’affaires, ni de communiqué ou d’activité annonçant la création de la nouvelle petite entreprise. Je me lançais en douce avec la volonté bien arrêtée d’explorer la voie de l’entreprenariat avec ses défis, ses doutes et ses satisfactions dans un domaine qui me passionnait, la communication.

Mes plus grands atouts reposaient alors sur un réseau diversifié de contacts développé au fil des ans, l’expertise terrain acquise dans mes emplois précédents et le soutien de ma conjointe Nicole qui a été si important tout au long de ces années.

Accent sur la communication intégrée

Dès le départ, Capital-Image s’est bâtie autour du concept de la communication intégrée. J’étais convaincu que l’intégration des stratégies et des outils de communication pouvait jouer un rôle déterminant pour maximiser la cohérence et l’impact des actions de communication de nos clients et par le fait même de générer une plus grande valeur ajoutée pour leurs investissements.

Un démarrage modeste

Les débuts de Capital-Image furent très modestes. Je m’étais installé un petit bureau à la maison dont le cœur était l’emblématique ordinateur Macintosh dont j’étais très fier. Une bruyante imprimante à point, un minuscule fax et, technologie oblige à cette époque, un modem, complétaient le tout.

Même si tout cela peut sembler désuet aujourd’hui, tous ces outils avaient le potentiel de changer notre métier et je voulais être de cette cohorte de communicateurs qui seraient à l’avant-garde. Nous vivions un grand moment d’effervescence technologique considérant qu’auparavant les communicateurs comme moi utilisaient des dactylos, du papier carbone pour les copies et des ciseaux et du ruban adhésif pour le couper/coller.

Il faut bien avouer que je n’avais rien vu alors, car depuis le web et les médias sociaux ont encore une fois contribué à faire évoluer notre métier.

La force agissante d’un réseau

Rapidement, les mandats sont venus de mes ex-patrons et collègues du Crédit-Foncier, du Bureau d’assurance du Canada, de la Sun Life, de Nortel et d’autres entreprises et agences où évoluaient des connaissances et des amis.

Des journées décoiffantes

Étant seul à bord pendant les premières années, mes journées ressemblaient plutôt  aux montagnes russes. Levé tôt, ma conjointe me retrouvait souvent en revenant de son travail encore devant l’ordinateur et ou au téléphone, en pyjama, barbe non rasée, cheveux décoiffés et affamé, ayant oublié à l’occasion de prendre le lunch du midi.

Exploiter une entreprise à domicile si petite soit-elle, a également ses défis sur la vie d’un couple : fax qui sonne la nuit, appels de clients tôt le matin ou tard le soir, entreposage de documents dans différentes pièces, salle à manger transformée en salle d’expédition, etc. Même les voisins se demandaient à quoi rimaient les visites régulières des messagers à notre domicile.

Une rencontre déterminante

Lors de la cinquième année de Capital-Image, j’ai fait la connaissance de Bruce MacLennan, le fondateur et président d’Environics Communications à Toronto.

Bruce venait de fonder son entreprise et souhaitait avoir une présence au Québec pour mieux desservir sa brochette grandissante de clients. Nous avons conclu alors un partenariat qui dure maintenant depuis 20 ans et qui a été la source de croissance de nos deux agences.

Un temps nouveau

Dans le sillage de cette entente, Capital-Image emménageait à l’été 1995 au 1255, boulevard Laird à Mont-Royal et je faisais l’embauche d’une première professionnelle.

Un temps nouveau s’amorçait alors pour l’entreprise.

Graduellement, l’équipe est passée de 3, à 6, puis à 9 et à 13 actuellement, le tout reflétant le nombre grandissant de nos clients.  Avec l’apport de ces nouveaux collaborateurs, nous avons enrichi notre offre de service pour couvrir l’événementiel, les communications numériques, les médias sociaux, le web et la vidéo. Nos campagnes intégrées se sont également méritées plusieurs accolades de nos pairs et aujourd’hui Capital-Image compte parmi les agences dont les opérations sont certifiée A+ par l’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec, soit la norme québécoise de qualité professionnelle et de service.

Des clients de tous les horizons

Au cours des années, nous avons eu l’immense privilège d’être les partenaires en communication de plus de 200 clients actifs dans les secteurs de la finance, de la technologie, des soins de la santé, des produits de consommation, des services professionnels et des organismes publics ou parapublics. À leurs côtés, nous avons vécu des temps forts et des moments stimulants au niveau professionnel et je tiens à les remercier chaleureusement pour la confiance qu’ils nous ont témoignée et les occasions qu’ils nous ont fournies de devenir encore meilleurs.

Une équipe engagée

Si la bougie de démarrage d’une entreprise est son fondateur, sa vitalité et sa croissance sont éminemment tributaires des professionnels qui s’y engagent et qui mettent au quotidien leur intelligence, leur passion et leur créativité au service des clients. Outre les membres de notre équipe actuelle, ils sont plus d’une vingtaine d’autres à avoir ainsi cheminé avec nous durant cette période.

Une complicité porteuse de réussite

En rétrospective, je considère que j’ai été extrêmement choyé et je suis très reconnaissant à tous celles et ceux, clients et collaborateurs, qui ont fait de ces 25 dernières années, une étape mémorable de ma vie professionnelle.

Quand je pense à l’avenir, je suis convaincu que toutes les conditions de succès sont réunies pour aborder avec confiance et audace les prochains 25 ans de Capital-Image!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

4 réflexions au sujet de « 25 ans plus tard… »

  1. Josée-Britanie Mallet  |  2 octobre 2014

    Quel parcours formidable, Yvon. Et quelles détermination et persévérance ! Outre ton grand professionnalisme et ton expertise hors-pair, ce sont les piliers de la longévité de ta belle entreprise.

    J’ai eu le grand privilège de faire partie de ton équipe pendant près de 5 ans au début des années 2000 et j’en conserve un excellent souvenir.

    Un immense merci à toi pour ces belles années.

    Et longue vie à Capim !

    Josée-Britanie Mallet
    Professionnelle de la communication et des relations publiques

  2. Suzie  |  4 octobre 2014

    Cher Yvon, tu as de quoi être fier de ce parcours admirable! Bravo et bonne continuité!

  3. Nancy Evans  |  5 octobre 2014

    Congratulations, Yvon!

  4. Renelle Lacasse  |  13 novembre 2014

    Cher Yvon,

    J’ai lu avec grand intérêt ta chronique et je te dis bravo pour toutes ces années de succès.

    J’ai eu le privilège de te rencontrer lors de mon passage à Radio-Canada et j’en ai gardé un très beau souvenir.

    Je souhaite à ton agence 25 autres années de réussite!

    Renelle