Les relations publiques à l’ère des alliances stratégiques

En 2018, la facilité avec laquelle nous pouvons communiquer, échanger des idées et même collaborer en temps réel sur des documents ou des données est étonnante. Ajoutez à cela les avancées récentes du côté de l’intelligence artificielle, qui permettent désormais de traiter des quantités astronomiques de données à une vitesse inouïe, et vous ouvrez la porte à une foule de possibilités pour votre entreprise.

Mais ce ne sont pas toutes les entreprises qui sont en mesure de s’adapter rapidement au changement, surtout lorsque celui-ci se produit à une vitesse exponentielle. Dans plusieurs secteurs de pointe, il est très difficile, voire impossible, d’embaucher une équipe de gens suffisamment compétents dans un domaine précis sans y passer des mois, peut-être même des années – ces domaines nécessitant plusieurs années d’expérience ou une connaissance du marché que les finissants ne possèdent pas encore.

C’est ici que la nécessité d’aller chercher des partenaires prend tout son sens. Une entreprise peut (et doit) aller chercher de l’expertise externe afin de complémenter son expertise interne. Ce faisant, elle pourra continuer à s’adapter au rythme de son marché ou, mieux encore, à innover!

L’alliance stratégique pour aller de l’avant

Tout récemment, le Gouvernement fédéral sélectionnait des regroupements d’entreprises (baptisées supergrappes d’innovation) afin d’encourager l’établissement de partenariats industriels de grande envergure. Ainsi, les acteurs impliqués pourront collaborer « à des propositions ambitieuses axées sur le marché dans le but d’améliorer leurs écosystèmes d’innovation régionaux ». Tout ceci dans le but de renforcer la croissance et la compétitivité des entreprises participantes à l’international.

Au Québec, c’est le regroupement SCALE.AI qui a été choisi. Celui-ci vise à façonner une nouvelle plateforme mondiale de chaînes d’approvisionnement, tout en renforçant le leadership du Canada en intelligence artificielle (IA). Il aurait été impensable de viser un tel objectif sans de multiples partenariats stratégiques, chaque entreprise possédant sa propre expertise et ses propres relations d’affaires.

Parmi les participants de cette supergrappe québécoise, on compte des entreprises de toutes tailles, comme Optel, CGI et Coveo, des établissements d’enseignement comme les HEC, mais aussi des start-ups. Ces start-ups, étant sous l’aile des grandes entreprises, pourront mieux s’épanouir alors que ces dernières profiteront d’une expertise qu’elles n’auraient peut-être pas pu aller chercher aussi rapidement en embauchant du personnel à l’externe.

Le rôle des relations publiques

Il en est de même pour les relations publiques. Mêmes les entreprises qui possèdent une équipe de communications interne font appel à des agences à l’externe, car celles-ci possèdent une connaissance du marché et des relations avec les médias et influenceurs que les entreprises n’ont pas.

Une agence de communication intégrée comme Capital-Image peut prendre en charge les stratégies de contenu de ses clients, la diffusion des messages, ainsi qu’en mesurer la performance et l’impact.

Peu importe la taille de votre entreprise, n’hésitez pas à faire appel à des experts en communication. Ceux-ci pourront vous aider au niveau de votre communication organisationnelle, votre identité ou positionnement, votre planification stratégique ou même pour des lancements de produits et autres types d’événements.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *