L’art du #hashtag

Visuel_blogue_X_Hashtag_1

Les hashtags sont bien connus. Présents sur des réseaux sociaux tels que Twitter, Tumblr, Instagram ou Google+, ils font partie du quotidien de tous les utilisateurs actifs.

L’anatomie d’un bon hashtag

Tout d’abord, on ne crée pas un hashtag sur un sujet s’il y en a déjà un en usage sur la twitosphère. S’il y a absence de mot-clic ou si l’on veut amener la discussion sur un thème plus pointu, on peut en créer un. Un mot-clic peut se rattacher à un événement précis, une nouvelle qui émerge, une tendance, etc. Rappelez-vous de ces 5 points pour demeurer sur la bonne voie et augmenter vos chances de réussir votre campagne sur Twitter.

  • Utilisez la majuscule à bon escient

Séparez chaque mot d’un hashtag avec une majuscule. Ainsi, vous aurez de meilleures chances d’éviter la confusion chez les utilisateurs. Par exemple, #nowtahtchersdead a fait peur aux admirateurs de Cher. Ces derniers croyaient que la chanteuse était décédée. Ils ont lu « now that Cher’s dead » alors que l’intention était de partir une conversation sur la nouvelle du décès de l’ancienne première ministre britannique : « now Thatcher’s dead ». L’utilisation de majuscules aux bonnes places aurait évité toute confusion possible. #NowTatchersDead.

Tweet Hashtag #nowtatchersdead

  • Soyez précis

Assurez-vous que le sujet de votre mot-clic soit clair. Le mot-clic doit relier précisément au thème sur lequel on s’exprime. Dans cet exemple, #taste_is n’était pas suffisamment précis. Vu dans un tweet, sans contexte, on ne peut deviner qu’il s’agit de Budweiser, de Black Crown ou même de bière. Un simple ajout de la mention Bud (#Bud_Taste) ou BC (#BC_taste) aurait ajouté de la précision au hashtag.

Budweiser Black crown Hashtag #Taste_it

  • Faites simple

Il n’y a rien de plus étrange qu’ un mot clic trop long. Plus c’est long, plus c’est confus. Auriez-vous vraiment envie de suivre une conversation sur #CeQuiArriveQuandTuVasAuSalonDuLivreDeMégantic?

  • Évitez de créer un Bashtags

N’ouvrez pas la porte trop grande à vos détracteurs. McDonald’s l’a fait et a rapidement appris de ses erreurs. #McDStories était un hashtag dédié aux souvenirs heureux. L’affaire a tourné au vinaigre lorsque les histoires d’horreur se sont multipliées autour de ce mot-clic. En évitant les questions trop vagues et en orientant votre hashtag de manière à obtenir un résultat plus précis, vous éviterez les bashtags. Avec McDHappyMemories, Mc Donald’s aurait probablement pu éviter plusieurs tweets négatifs.

Tweet hashtag McDStories

 

  • Évitez l’actualité tragique

Un peu de tact, s’il vous plaît. Évitez de mettre à profit l’actualité tragique comme l’a fait Celeb Boutique qui a fait la promotion de l’#Aurora_dress après la tuerie du cinéma.

Bref, soyez clair, simple, précis et anticipez les risques reliés à un #hashtag mal conçu. D’ici là, si vous avez des questions ou vous voulez des conseils, n’hésitez pas à communiquer avec moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

7 réflexions au sujet de « L’art du #hashtag »

  1. Véronique recher  |  9 septembre 2013

    Bonjour,
    Concernant les majuscules pour séparer les mots, cela ne rend il pas méconnaissable le mot pour ceux qui n utiliserait pas la majuscule ?
    Ex: #TableDhote et #tabledhote
    Ou ces 2 écritures sont elles considérées comme les même ?

    • Jean-Philippe Guay  |  9 septembre 2013

      Bonjour Véronique,

      Merci pour ta question. Les accents et majuscules ne changent pas les résultats de recherches des mots clics. Ainsi, que l’on écrive #VéloMtl ou #velomtl, les résultats de recherche seront les mêmes.

      Au plaisir,

      • Véronique Recher  |  10 septembre 2013

        Merci Jean-Philippe pour ta réponse rapide et pour cet article très intéressant !

  2. Hélène  |  24 octobre 2013

    Bonjour,

    quels outils utilisez-vous pour trouver les hashtags en usage sur Twitter, Pinterest, etc.

    Merci

    • Jean-Philippe Guay  |  24 octobre 2013

      Bonjour Hélène,

      Personnellement, je n’utilise pas d’outils très sophistiqués. Je fais une surveillance constante des médias sociaux pour voir ce qu’il s’y dit. Sinon, j’utilise Trendsmap.com. (http://trendsmap.com/local/ca/montreal) Ils ont aussi un compte Twitter qui annonce les tendances en temps réel : @TrendsMontreal.

  3. Abdoulaye Djogo Barry  |  28 octobre 2013

    Merci pour cet article, intéressant, et précis.
    Au passage, il y’a un outil pour trouver des hashtag en usage sur Twitter, faceboook, Instagram…

    http://tagboard.com/

    • Jean-Philippe Guay  |  5 novembre 2013

      Merci Abdoulaye. C’est bien Tagboard. Merci pour ton commentaire.